Naturapeute.ch

Massages thérapeutiques, du nouveau au RME

massotherapie RME formation

Le RME vient de développer un nouveau standard dans le domaine du massage qui a pour objectif d’améliorer la qualité des soins dans ce domaine.

Celui-ci a donc créé une nouvelle méthode qu’il a appelé « Massages thérapeutiques » (N° RME 33) et qui a pour but d’élargir les perspectives professionnelles des thérapeutes dont c’est le métier. Elle est comme un tremplin offert aux praticiens moins qualifié(e)s, leur donnant ainsi la possibilité d’évoluer et de continuer à se développer dans leur profession

Aussi, pour obtenir le label de qualité RME « Massages thérapeutiques », les thérapeutes devront justifier d'une formation de base et d’une formation professionnelle spécialisée.


Formation de base d’au moins 340 heures

Cette formation regroupe les bases médicales, en sciences sociales et les bases générales.


Les Bases médicales

- Anatomie et physiologie de l’être humain ;

- Pathologie ;

- Pharmacologie ;

- Mesures d’urgence ;
- Hygiène.

Les Bases des sciences sociales

- Psychologie ;

- Communication ;

- Les Bases générales ;

- Compréhension de la santé ;

- Ethique ;

- Gestion du cabinet.


La formation professionnelle spécialisée

Elle nécessite au moins 400 heure et se constitue des spécialisations en massage des zones réflexes du pieds (au moins 100h d'enseignement), en massage classique (au moins 150h d'enseignement) et du drainage lymphatique manuel ("DLM", d'au moins 150h d'enseignement).

Chacune de ces spécialisations se divise comme ci-dessous.

Le Massage des zones réflexes du pied

- Histoire et développement du massage des zones réflexes du pied

- Principes, concepts et effets du massage des zones réflexes du pied

- Indications, contre-indications et limites du massage des zones réflexes du pied

- Processus thérapeutique

- Techniques de traitement et instruction aux patients

Le Massage classique

- Histoire et développement du massage classique

- Principe concepts et effets du massage classique

- Indications, contre-indications et limites du massage classique

- Processus thérapeutique

- Techniques de traitement et instruction aux patients

Le Drainage lymphatique manuel (DLM)

- Historique et développement du DLM

- Principe, concepts et effets du DLM

- Indications, contre-indications et limites du DLM

- Processus thérapeutique

- Techniques de traitement et instruction aux patients


Les thérapeutes déjà enregistré(e)s au RME

Si vous êtes thérapeute déjà enregistré(e) auprès du RME, vous avez alors la possibilité de suivre une formation subséquente d’une durée d’au moins 100 heures d’enseignement.

Dans cette formation subséquente, les matières et contenus mentionnés ci-après doivent être pris en considération d’une manière appropriée et clôturés avec succès par un examen.

Conditions d'accès à cette formation

Vous devez être enregistré pour une ou plusieurs des méthodes suivantes :

- N° 34 Massage du tissu conjonctif

- N° 70 Massage ésalien

- N° 81 Massage des zones réflexes du pied

- N° 102 Massage classique

- N° 111 Drainage lymphatique manuel

- N° 155 Massage des zones psychogènes

- N° 163 Réflexologie

- N° 213 Massage rythmique anthroposophique

- N° 240 Réflexothérapie

Matières à considérer

Vous devrez considérer les matières suivante d'une manière appropriée et les clôturer avec succès par un examen :

Bases médicales

- Anatomie et physiologie de l’être humain (mise à jour et/ou approfondissement des structures et fonctions corporelles)

- Pathologie (mise à jour et/ou approfondissement des pathologies pertinentes)

- Pharmacologie (remèdes, domaines d’application, effets et effets secondaires)

- Mesures d’urgence (formation aux mesures d’urgence)

- Hygiène (mise à jour et mesures d’hygiène)

Bases des sciences sociales

- Psychologie (mise à jour)

- Communication (formation professionnelle, techniques de conversation)

Bases générales

- Compréhension de la santé (concepts de santé, promotion de la santé et prévention, comportements liés à la santé)

- Ethique (Code de Déontologie, limites des Massages thérapeutiques d’un point de vue éthique professionnel)

- Gestion du cabinet (documentation des patients et règlementation en matière de protection des données, facturation, prise en charge des coûts)

- Processus thérapeutique (principes généraux et saisie des phases du processus, planification et accord sur les objectifs, traitement et contrôle de la réussite, modèles d’assurance de la qualité


La formation subséquente devra être achevée au plus tard avant le 31 décembre 2026 (date de l’examen).

De plus, cette formation, en combinaison avec la formation préalable et deux ans d’expérience professionnelle est considérée comme équivalente à celle de la formation de base. Toutefois et dans tous les cas, la justification de la formation spécialisée doit être fournie dans son intégralité.

Pour plus d’informations détaillées, consulter les informations dans le règlement RME 2020

Nous assistons donc à la naissance d’une nouvelle méthode pour un métier qui existe pourtant depuis bien longtemps, celui de Massothérapeute et qui regroupe déjà les techniques de massage classique, de réflexologie plantaire et de drainage lymphatique manuel. Avec ce nouvel intitulé, le RME officialise en quelque sorte ce métier sous le nouveau nom de « Masseur thérapeutique ».


Cet article a été rédigé pour Terrapeutes.com par Max-Antoine Breda, Massothérapeute à Genève

Article rédigé le